">
Accueil arrow Presse arrow SORTIR A PARIS
SORTIR A PARIS
Un bluffant 1984 à Menilmontant
Écrit par Marine Stisi   

Publié le 14/12/11

Pour la troisième saison consécutive, le Théâtre de Menilmontant a le plaisir d'accueillir en sa ravissante et populaire salle une pièce adaptée du chef d'oeuvre de George Orwell, 1984.

Plus de 200 représentations, et pourtant, la pièce montée par Sébastien Jeannerot n'a pas l'air de s'essouffler, loin de là. Nous ne dirons jamais assez à quel point il est difficile d'adapter une œuvre qui n'était pas théâtrale à l'origine. C'est un risque supplémentaire, sans compter celui que de s'attaquer à un chef d'œuvre... Mais le verdict est sans appel : c'est un délice.

Ici, sans avoir encore pris le temps de vous installer dans votre fauteuil de cuir, vous serez plongés dans l'univers oppressant d'un totalitarisme sans nom. 4 hommes masqués, des images en noirs et blancs qui défilent, des hommes à la tête baissée, des bâtiments hauts, froids et sans personnalité. C'est bien l'image que l'on se faisait de 1984, une atmosphère très soviétique des années 60, grise et austère.

Quand les lumières s'éteignent, nous voyons apparaître cette phrase « Qui contrôle le présent, contrôle le passé, qui contrôle le passé, contrôle l'avenir», slogan du dit Parti bien aimé. Entre théâtre et film, la pièce de Jeannerot réussit à nous captiver constamment, grâce à des changements réguliers, mais pas pour autant dérangeant, entre vidéo et jeux d'acteurs. Les vidéos projecteurs présents sur la scène ne sont d'ailleurs pas sans rappeler l'omniprésence de la surveillance dans le roman d'Orwell, et l'absence complète de liberté (d'où le maintenant très fameux "Big Brother is watching you").

1984 retrace donc la vie de Winston, être humain soumis à un Parti qu'il ne comprend pas, soumis à un totalitarisme qui empêche les êtres humains de penser, de s'exprimer, de ressentir, et bien sûr, d'aimer. Winston tient un journal, où il raconte ses ressentis, ses désespoirs à l'égard de cette vie qui n'en est pas une. Quand il rencontre l'amour, il sait d'ores et déjà que ses jours sont comptés, et que sa liberté momentanée à un prix... Celui de la souffrance, de la torture et du sang.

Le Théâtre de Menilmontant offre là une belle leçon de théâtre, grâce à une troupe qui réussit ce pari risqué qui est de faire honneur à la magistrale œuvre de George Orwell. Violente et oppressante, la mise en scène est parfaitement juste. De là à nous y voir, nous autres et nos smartphones, il n'y a qu'un pas...

Infos Pratiques :
1984, au Théâtre de Menilmontant.
Le vendredi à 21h.

http://www.sortiraparis.com/scenes/theatre/articles/46924-un-bluffant-1984-a-menilmontant

 
' 1984, big brother vous regarde ' au théâtre de ménilmontant
Écrit par Caroline Duffaud   

 
Image
www.sortiraparis.com

Publié le 17/11/08 

Entre théâtre et cinéma. L’adaptation de 1984 de George Orwell proposée par Alan Lyddiard est déroutante. La mise en scène signée François Bourcier nous permet d’entrer dans l’univers oppressant et réaliste qu’Orwell décrivait en 1948.

Pendant que le spectateur s’installe dans la salle, il découvre sur scène 4 hommes en uniforme, assis, statiques, masque à gaz sur le visage, effrayants. Un écran géant diffuse en boucle des images d’archives de la 2ème guerre. L’univers orwellien est posé. « Bienvenue dans l’aire de l’uniformité et de la solitude ». S’attaquer à l’adaptation théâtrale d’une telle référence littéraire est périlleux. Le texte est dense, l’univers très marqué et complexe. On retrouve les craintes dénoncées par Orwell. La liberté d’expression et de pensée n’existe plus. Tout est surveillé, contrôlé, réprimé : Big Brother is watching you. « Big Brother existe-il comme j'existe ? » « Vous n'existez pas ». Interrogations, de toute évidence plus que jamais d’actualité.

La mise en scène travaillée et inventive porte à elle seule la pièce. Des écrans géants sont omniprésents sur la scène. Le rythme est donné par la diffusion d’images et de films réalisés spécialement avec la participation des comédiens. Ces films permettent l’ellipse dans la narration, où contextualise le jeu. Les comédiens ont pour habitude de communiquer par télécrans : Big Brother est réellement partout, tout le temps. Les nouvelles technologies sont au service du régime. L’intention des films diffusés rappellent parfois le premier long métrage de George Lucas, lui même inspiré de 1984, « THX 1138 » (en 1971).

« Monter aujourd’hui en France, une version théâtrale de « 1984 » me paraît d’une cruelle actualité tant dans sa forme que dans son propos », précise François Bourcier. On notera le jeu de Jean Terensier, cynique et juste dans le rôle d’O’Brien, incarnant l’incitateur de la liberté puis le tortionnaire du régime totalitaire exposé.

 

Du 23 octobre au 23 novembre 2008, du jeudi au samedi à 21 heures, le dimanche à 16 heures, relâche du lundi au mercredi.

Durée : 1 h40
20 € / 15 €

 

 Image

 

Adaptation : Alan Lyddiard
Mise en scène : Alan Lyddiard et François Bourcier, cometteurs en scène
Avec : Cyril Anthony (un citoyen), Alexis Bouchacourt (Syme), Caroline Felices (une citoyenne), Sébastien Jeannerot (Winston Smith), Florence Nilsson (Julia), Lionel Pascal (Charrington), Jean Terensier (O’Brien)
Réalisation filmique : Sébastien Jeannerot
Scénographie : Neil Murray
Musique : Lucien Zerrad


Lieux en relation
Théâtre de Menilmontant
15 rue du Retrait
75020 Paris
01 46 36 03 43
M° Gambetta Bus 26 ou 96

 

COMMENTAIRES

 

 

 

De crcrcr, le 22/11/2008 à 11h06.

Quel pari de rentrer de plein pied dans cette intensité historique. Le descriptif à lui seul du spectacle fait frémir.


 

De  Khaan, le 18/11/2008 à 16h30.

Merci Caroline pour cet article, je vais aller le voir !

 

De jean-pierre, le 18/11/2008 à 00h06.

Je viens d'assister à la pièce 1984.C’est une gageure de mettre en scène ce roman de George Orwell 1984, mais le pari est réussi.

 

SORTIR A PARIS.COM

 
Citoyen X 4797 Fabien Beraud, traître au Parti.
 

Qui est en ligne ?

N'oubliez pas !

Ce soir sur vos télécrans, la grande soirée de l’histoire :  des images des dernières batailles victorieuses de l’Oceania contre ses ennemis en Eurasia et Estasia, les grandes découvertes dans les territoires disputés. Vous verrez comment la mise en œuvre de la stratégie infaillible de Big Brother a mis les troupes ennemis et les traitres en déroute. 

LA GUERRE C'EST LA PAIX ! 

Infoconso

Bienêtre.

Vous avez des malpensés, des sentiments non-conformes ? Vous avez l’impression que votre travail ne vous convient plus ? Vous vous sentez fatigué, seul ou perdu ?

Alors n’attendez plus : Consultez un contrôleurpenser !

Il saura vous conseiller, et il vous aidera à retrouver la travailjoie.

LA LIBERTE

C'EST L'ESCLAVAGE 

Actualit

Demain, après la pause déjeuner, une conférence-débat se tiendra dans les usines des bâtiments A, B, C et D sur le thème : « Pourquoi les deux minutes de la haine », Le professeur Olson et plusieurs de ses collègues, membres éminents du parti intérieur viendront raconter l’histoire de cette vieille tradition populaire, pourquoi elle est encore aujourd’hui si prisée par les citoyens d’Océania, et son utilité sociale pour nourrir la paix sociale.

L'IGNORANCE C'EST LA FORCE 

Social

Distribution de combis.

Message pour les citoyens X45000 à X60000, apprenez que la bienproduction a permis la récupération de nombreuses combigrises telles que vestes réchauf, synthébonnets, et chaussusécurits unicolores : la distribution aura lieu ce soir avant l’heure du dîner, à coté de l’usine AZF, batiment A, centre ville : n’oubliez pas vos rationtickets.

ABSENTS = TOLERANCE 0

Le vol est puni de la peine de mort

 

 

Avertissement

Certains propos et articles contenus sur ce site ne sont en aucun cas la représentation des idées de leurs auteurs mais de simples pastiches tendant justement à démonter leurs fondements. Nos auteurs s'inspirent de notre société pour recréer l'univers de la pièce " 1984 " adaptée du roman de George Orwell .

Souriez... "Big Brother vous regarde..."

7eme SAISON

THEATRE MENILMONTANT

15 rue du retrait, 75020 PARIS 

voir le plan


Réservations :

01 46 36 98 60

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Invitations pros :

01 43 15 39 52
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir


Ce site est une réalisation de Mémoire de l'Oeil