">
Accueil arrow Presse arrow Reg'Arts
Reg'Arts
Reg'Arts
Écrit par Nicole Bourbon   

Le 25/11/2012 :

Le théâtre de Ménilmontant propose pour la 4ème saison l'adaptation théâtrale de « 1984 », le livre culte de George Orwell.

J'étais vraiment curieuse de voir ce que pouvait donner sur les planches cette histoire touffue, pleine de réflexions philosophiques d'une incroyable brutalité intellectuelle, pas faite à priori pour le théâtre.

Eh bien quelle claque ! La même qu'à la lecture du bouquin, rendue plus violente encore par la force des images.

Le livre était déjà dérangeant, d'une noirceur absolue, sans une once d'espoir.

L'adaptation et la mise en scène d'une extrême précision ont su rendre l'atmosphère oppressante de ce monde terrifiant où l'ordre de Big brother est omnipotent : une langue universelle, des caméras qui scrutent tout mouvement, un mode de pensée auquel se tenir absolument, un passé à réinventer pour ne pas nuire et pervertir l'esprit unique, une société lissée, terriblement déshumanisée où la mort est l'unique solution currative aux déviances de toutes sortes.

Le décor fait de structures mobiles grillagées surmontées d'écrans rend tout à fait présent cet univers glacé dans lequel se déplacent des hommes de l'ombre dont on ne voit pas le visage. Les jeux des acteurs qui se répondent tour à tour sur l'écran ou sur le plateau, démultipliant l'effet de lavage de cerveau, soulignent avec efficacité le message adressé par Orwell : toute société sous le joug de quelque dogme que ce soit est rompue au silence et à l'acceptation quand on la dresse ou conditionne.

Sébastien Jeannerot est un Winston exceptionnel, tout en nuances, exalté, idéaliste, terrifié, abattu tandis que Swan Demarsan compose un O'Brien cynique à souhait.

C'est captivant, déroutant, réaliste et troublant, avec des scènes fortes qui prennent aux tripes et glacent le sang.

On en sort secoué, stupéfait de trouver tant de ressemblances entre ce qu'avait imaginé Orwell en 1950 et ce que nous vivons aujourd'hui – la Novlangue qui fait penser au langage SMS ou à l'utilisation de l'anglo-américain, la manipulation des masses via les médias, le remaniement de l'Histoire, le fichage déguisé des individus via Internet –, et abasourdi de constater que toutes les mises en garde ne servent à rien .

« Mais il était aussi évident qu'un accroissement général de la richesse menaçait d'amener la destruction d'une société hiérarchisée (…) Si tous, en effet, jouissaient de la même façon de loisirs et de sécurité, la grande masse d'êtres humains qui est normalement abrutie par la pauvreté pourrait s'instruire et apprendre à réfléchir par elle-même, elle s'apercevrait alors tôt ou tard que la minorité privilégiée n'a aucune raison d'être et la balaierait. En résumé, une société hiérarchisée n'est possible que sur la base de la pauvreté et de l'ignorance. » écrivait Orwell.

N'ayons de cesse de répondre : Je pense donc je suis, si je ne peux plus penser qui suis-je ? Est-ce que j'existe encore ?

Voilà une réalisation qui nous adresse une mise en garde, une volonté de faire prendre conscience au monde que nulle liberté n'est acquise et qu'une société peut rapidement sombrer dès que les peuples n'y prêtent plus attention.

Un spectacle qui est plus qu'un spectacle, superbe de vérité et d'effroi, qui ne peut pas laisser le spectateur indemne, qui nous éclaire sur le présent, et dont on sent qu'il va nous laisser KO pour un sacré bout de temps.

 

Nicole Bourbon

 http://www.regarts.org/Theatre/1984.htm

 
Citoyen X 5530 Stéphane Berche, traître au Parti.
 

Qui est en ligne ?

N'oubliez pas !

Ce soir sur vos télécrans, la grande soirée de l’histoire :  des images des dernières batailles victorieuses de l’Oceania contre ses ennemis en Eurasia et Estasia, les grandes découvertes dans les territoires disputés. Vous verrez comment la mise en œuvre de la stratégie infaillible de Big Brother a mis les troupes ennemis et les traitres en déroute. 

LA GUERRE C'EST LA PAIX ! 

Infoconso

Bienêtre.

Vous avez des malpensés, des sentiments non-conformes ? Vous avez l’impression que votre travail ne vous convient plus ? Vous vous sentez fatigué, seul ou perdu ?

Alors n’attendez plus : Consultez un contrôleurpenser !

Il saura vous conseiller, et il vous aidera à retrouver la travailjoie.

LA LIBERTE

C'EST L'ESCLAVAGE 

Actualit

Demain, après la pause déjeuner, une conférence-débat se tiendra dans les usines des bâtiments A, B, C et D sur le thème : « Pourquoi les deux minutes de la haine », Le professeur Olson et plusieurs de ses collègues, membres éminents du parti intérieur viendront raconter l’histoire de cette vieille tradition populaire, pourquoi elle est encore aujourd’hui si prisée par les citoyens d’Océania, et son utilité sociale pour nourrir la paix sociale.

L'IGNORANCE C'EST LA FORCE 

Social

Distribution de combis.

Message pour les citoyens X45000 à X60000, apprenez que la bienproduction a permis la récupération de nombreuses combigrises telles que vestes réchauf, synthébonnets, et chaussusécurits unicolores : la distribution aura lieu ce soir avant l’heure du dîner, à coté de l’usine AZF, batiment A, centre ville : n’oubliez pas vos rationtickets.

ABSENTS = TOLERANCE 0

Le vol est puni de la peine de mort

 

 

Avertissement

Certains propos et articles contenus sur ce site ne sont en aucun cas la représentation des idées de leurs auteurs mais de simples pastiches tendant justement à démonter leurs fondements. Nos auteurs s'inspirent de notre société pour recréer l'univers de la pièce " 1984 " adaptée du roman de George Orwell .

Souriez... "Big Brother vous regarde..."

7eme SAISON

THEATRE MENILMONTANT

15 rue du retrait, 75020 PARIS 

voir le plan


Réservations :

01 46 36 98 60

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Invitations pros :

01 43 15 39 52
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir


Ce site est une réalisation de Mémoire de l'Oeil